Website of Lina Clerke -

Holistic Bowen Therapist,
Midwife &
Childbirth Educator Sussex UK

 


   Birth Literature
  
Professional Development
and resources for childbirth educators, midwives and doulas
 

Positiver l’accouchement : conseils utiles aux femmes enceintes

Par Lina Clerke

Vous êtes enceinte et vous souhaitez vous informer pour aborder l’accouchement et la naissance avec une attitude positive ? Ne vous laissez pas intimider par les clichés véhiculés par les médias et suivez plutôt ce conseil :  discutez avec les bonnes personnes et lisez les bons livres. Adressez-vous à une sage-femme libérale ou à une accompagnatrice à la naissance dans votre région.

Passez du temps avec des femmes qui parlent de leur accouchement, et de la naissance en général, de façon positive.

Renseignez-vous pour connaître toutes les options qui s’offrent à vous. Choisissez avec soin votre accompagnatrice et le lieu où vous allez accoucher. Assurez-vous que l’équipe médicale accepte votre projet de naissance.

L’eau est un élément très important pendant l’accouchement. Où que vous soyez, vous aurez besoin d’une grande baignoire et d’eau chaude à volonté pour prendre des douches aussi longues et fréquentes que vous en avez envie.  Pouvoir accoucher dans l’eau est une expérience merveilleuse.  C’est l’option préférée d’une majorité de femmes qui ont vécu ce mode d’accouchement.  Pour le bébé, la naissance se fait plus en douceur ; pour la femme, le risque de déchirure est moins grand (dans ma pratique, je n’ai connu qu’une femme qui a dû être recousue après un accouchement dans l’eau).   Lorsque vous choisissez le lieu de votre accouchement, pensez à cet élément.

Lors de la plupart des accouchements que j’accompagne, les pères aident à « recevoir » le bébé.  C’est un moment vraiment unique pour eux.  Discutez-en avec votre partenaire et votre accompagnatrice.

Quel âge avez-vous ? Si vous avez plus de 35 ans, n’écoutez pas ceux qui vous parlent de travail difficile. J’ai accompagné beaucoup de femmes de 35 à 48 ans qui donnaient naissance à merveille, facilement et naturellement, pour la première fois ;  j’ai aussi vu des femmes bien plus jeunes qui avaient besoin d’une césarienne. Cela n’a rien à voir avec l’âge. Les gens font toute une histoire à propos de l’âge et alarment les femmes qui s’imaginent alors qu’une intervention sera nécessaire.

Ne regardez pas d’émissions de télé stupides sur l’accouchement.

 En phase de travail, évitez à tout prix la position sur le dos, sauf  en cas de nécessité pour un examen vaginal ou abdominal qui ne peut être pratiqué autrement.  Si votre travail progresse régulièrement avec des contractions efficaces, intenses, l’examen vaginal de routine est superflu. En général, on peut très bien juger de la progression du travail depuis l’extérieur.

Pendant la grossesse, évitez de vous asseoir sur des sièges trop profonds (canapés mous, par exemple).  Installez-vous pour avoir les genoux plus bas que les hanches en gardant la colonne vertébrale bien droite, ou penchez-vous légèrement en avant. Cela favorisera une bonne position de naissance pour votre bébé (s’enfoncer dans un fauteuil avec les hanches plus bas que les genoux encourage le bébé à se mettre en position postérieure, avec sa colonne vertébrale contre le dos de la maman, ce qui entraîne le risque d’un travail long et difficile).

Pendant les six dernières semaines de votre grossesse, évitez de vous accroupir au ras du sol et marchez  à quatre pattes quelques minutes par jour pour favoriser une position antérieure du bébé.

Les gros ballons d’accouchement ou les ballons de kinésithérapeute sont très utiles pendant la grossesse pour favoriser une bonne position. Pendant le travail, il est très agréable de s’asseoir ou de s’appuyer dessus. Après la naissance, ils sont parfaits pour bercer le bébé ou faire des exercices, abdominaux ou autres.

Pendant votre grossesse, n’hésitez pas à rencontrer des jeunes mamans qui allaitent, apportez-leur à manger, offrez-leur vos bras pour porter leur bébé pendant qu’elles se reposent ou vont prendre une douche.

Familiarisez-vous avec ce qu’est la vie quotidienne d’une jeune maman avec un nouveau-né. Familiarisez-vous aussi avec les principes simples de l’allaitement pour un positionnement correct au sein. Discutez–en avec de jeunes mamans et observez-les quand elles nourrissent leur bébé.

Suivez des classes de préparation à l’accouchement qui ne sont pas de simples cours sur la physiologie de l’accouchement mais vous permettent de contacter vos ressources intérieures en développant votre confiance en vous.

La naissance d’un bébé peut susciter une foule de questions pour une nouvelle maman ou un nouveau papa. Votre vie va bientôt être bouleversée ! Si vous avez conscience de problèmes particuliers ou de difficultés affectives qui pourraient vous empêcher d’aborder la grossesse, la naissance et la parentalité avec une attitude détendue et positive, adressez-vous rapidement à une aide psychologique. Dans ce cadre, vous pourriez avoir besoin de faire le point sur des expériences passées, d’établir un lien avec le vécu de votre propre naissance ou de votre éducation, d’être soutenue dans la relation avec votre partenaire.

Prenez soin de votre santé.  Suivez une alimentation équilibrée incluant fer et calcium en abondance ainsi que des produits de culture biologique, complets et nutritifs.  Si vous mangez du poisson, les poissons des grands  fonds sont excellents pour développer les cellules souches du cerveau de votre bébé.

N’hésitez pas à recourir à l’homéopathie, aux sels minéraux ou aux infusions (comme la tisane de feuilles de framboisier) pour augmenter la tonicité de votre utérus.

Vous pouvez consulter un ostéopathe ou un chiropracteur spécialisé dans le suivi des femmes enceintes afin de vérifier le bon alignement de votre bassin et votre colonne vertébrale.

Des massages réguliers vous aideront à rester détendue et reliée à votre corps qui change à mesure que votre bébé grandit en vous.

Régalez votre ventre, vos seins, vos cuisses d’huiles de beauté pour célébrer l’évolution de vos formes et réduire l’apparition des vergetures.  Faites du yoga, du Tai-chi, pratiquez la relaxation en prévision de l’accouchement et du post-partum.

Nagez en piscine ou en mer avec un tuba pour vous  connecter à votre respiration dans le mouvement ou l’immobilité.

Accordez-vous de nombreuses  pauses tendresse avec votre partenaire.  Dialoguez chaque jour avec votre bébé à naître, communiquez-lui votre amour, accueillez ce nouveau petit être dans votre vie.  Ce qui se produit dans votre corps est un véritable miracle.  Prenez le temps de le ressentir pleinement.

Marchez en forêt au milieu des arbres, des oiseaux et du parfum des fleurs.  Passez du temps dans la nature, soyez en paix, méditez.  Identifiez à l’intérieur de vous-même ce lieu où vous êtes toujours heureuse et sereine.  Il est toujours là, il suffit d’une respiration.  Apprivoisez votre souffle.

Les techniques de relaxation sont primordiales lors d’un travail qui se déroule normalement mais aussi lorsqu’une intervention est nécessaire.  J’insiste sur l’importance de cette détente profonde entre chaque contraction.  Une relaxation et une respiration conscientes vous aideront à rester concentrée sur votre corps au lieu de laisser courir votre mental et de paniquer face à l’intensité du travail.

Plus vous êtes détendue et sereine pendant la grossesse, mieux cela vaudra pour vous et votre bébé.  Il en va de même pendant le travail, tout comme pour votre rôle de parent.

Donner naissance est l’une des plus belles expériences dans la vie d’une femme, un merveilleux cadeau. Ouvrez-vous à la passion et relevez ce défi qui vous fera grandir !

Traduction : Gabrielle Merchez

Pour une liste d’ouvrages conseillés, veuillez consulter le site du Centre Naissances : www.centrenaissances.com  - (plus de 400 titres répertoriés).

A propos de Lina

Lina Clerke compte plus de 25 ans d’expérience comme accompagnatrice à la naissance, sage-femme et mère.  Passionnée par une approche naturelle et toute en douceur de l’accouchement, elle a accompagné des centaines de femmes lors de la naissance de leur bébé. Tout en privilégiant un accouchement sans intervention extérieure, elle sait combien il est difficile d’accoucher ainsi dans le cadre d’un système hospitalier médicalisé. Son expérience de sage-femme (tant à domicile qu’en milieu hospitalier) lui permet de transmettre un savoir spécialisé ; elle connaît beaucoup de « trucs et astuces » pour permettre aux parents de décider en conscience de leur projet de naissance, quel que soit le lieu choisi.

Lina est une sage-femme qualifiée, membre de l’Association nationale des éducatrices de naissance en Australie, membre de l’Association britannique de formation à une naissance en conscience.  Outre sa formation de sage-femme en Australie, elle a également suivi des formations en yoga, méditation et santé des femmes au Royaume-Uni et en Inde.

  • Pour tous renseignements complémentaires, consultez le site Internet de Lina sur :

    www.wonderfulbirth.com (pages en français). 
    « Je connais très peu d’accompagnatrices à la naissance capables de transmettre ces conseils indispensables  aux futures mamans et à leur partenaire. » Dr Len Kilman,obstétricien , Melbourne, Australie.

 





www.wonderfulbirth.com   email: info@wonderfulbirth.com